MRC Argenteuil Logo MRC Argenteuil


Le territoire

 Au sud-ouest des Laurentides, tout proche d'agglomérations urbaines comme Montréal (à 80 km) et la région Gatineau-Ottawa (à 130 km), s'étend un fief de la nature nommé Argenteuil. Avec d'immenses forêts riches en faune et en flore, des villes dynamiques et des villages pittoresques, des plaines agricoles qui s'élèvent vers des reliefs montagneux, d'innombrables lacs et de grandes rivières, ses paysages offrent des profils contrastés. Un splendide patrimoine bâti, une histoire passionnante, des attraits culturels et touristiques aussi nombreux que variés, une population accueillante, voilà ce que ce pays authentique vous invite à découvrir. 

\timbres_46.jpg

Des contrastes plein la vue

En quatre saisons d'enchantement, Argenteuil vous propose de séduisantes évasions. À vous de parcourir ses routes panoramiques où la douceur et le spectaculaire contrastent, d'explorer ses vastes forêts, ses monts arrondis, ses quelque 450 lacs, ses grandes rivières et ses tableaux champêtres. Vous découvrirez alors la beauté de ses paysages, le charme de ses villes et villages, son patrimoine architectural porteur d?une riche histoire, la vigueur de sa vie culturelle et la diversité de son calendrier d'événements. À vous d'y pratiquer vélo, randonnée pédestre ou équestre, ski de fond ou motoneige, golf et activités nautiques, aériennes ou aquatiques, en plus de profiter de ses parcs, de ses produits du terroir et de ses attraits agrotouristiques.

 

La MRC d?Argenteuil, un territoire tout en contrastes

 

Chevauchant les Hautes et les Basses-Laurentides, séparées d?est en ouest par une série de monts aux sommets arrondis, le territoire d?Argenteuil présente des formes contrastées. Il se situe au sud-ouest des Laurentides, à environ 80 km de Montréal et 130 km de Gatineau-Ottawa. L?autoroute 50 donne accès à la MRC, tout comme les voies plus pittoresques que sont les routes 148, 158 et 344 dans l?axe est-ouest ainsi que les routes 327 et 329 dans l?axe nord-sud. La MRC réunit neuf municipalités dans un espace d?un peu plus de 1 339 km2, sillonné par un réseau routier local de 818 km.

\dec_87_01.jpg 

 

 

Des reliefs changeants

Le sud de la MRC d'Argenteuil fait partie des basses terres du Saint-Laurent, caractérisées par leur relief plat et leurs sols fertiles. L'altitude y varie de 15 mètres à 100 mètres, bien que cette région compte aussi quelques collines s'élevant jusqu'à 125 mètres dans la municipalité de Saint-André-d'Argenteuil. C'est là qu'on trouve les milieux les plus urbanisés, y compris la Ville de Lachute, entourés de terres agricoles.

 

\dec_87_02.jpg

 

Le nord de la MRC s'étend dans les Hautes-Laurentides. Ce plateau repose sur le bouclier canadien, une vaste étendue de rocs très anciens, qualifiés de pré-cambriens. Peu peuplé, ce secteur affiche un relief accidenté et vallonné, où l'altitude varie d'environ 100 mètres à 300 mètres. Ses terres moins fertiles, largement boisées et percées de nombreux lacs, dictent sa vocation, soit essentiellement la foresterie, le récréotourisme et la villégiature.

 

 

Un pays bien arrosé

En plus de ses 450 lacs, dont les principaux sont les lacs Barron (Gore), Louisa (Wentworth) et MacDonald (Harrington), le territoire de la MRC d’Argenteuil compte trois grands cours d’eau : la rivière des Outaouais, qui le délimite d’ouest en est au sud, et ses affluents, la rivière du Nord et la rivière Rouge. Considérée comme une des principales voies navigables du nord-est du continent, la rivière des Outaouais a servi à des fins militaires et commerciales du début de la colonisation jusqu’à l’ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent.

 \dec_87_03.jpg

 

 

 

Argenteuil possède aussi une abondance de nappes d’eaux souterraines d’une pureté exceptionnelle. La MRC déploie beaucoup d’efforts pour mieux connaître cette richesse naturelle de manière à la protéger plus efficacement et à assurer son développement durable.

 

Villes et villages, campagne et forêt

Avec des municipalités villageoises rurales, d’autres très urbanisées et de vastes espaces encore sauvages, la MRC d’Argenteuil présente des contrastes marquants. En plus du pôle central qu’est la Ville de Lachute, elle compte une autre zone urbaine, soit la Ville de Brownsburg-Chatham. Ces agglomérations sont le site de la plupart des activités industrielles et commerciales. C’est aussi là que la population peut obtenir la plupart des services offerts à l’ensemble de la région.

 

En périphérie de ces noyaux urbains, les villages de la MRC (village de Grenville et secteurs de Calumet, Carillon, Saint-André-Est, Brownsburg et Pointe-au-Chêne) comptent des bâtiments patrimoniaux, des commerces, des institutions et des services répondant aux besoins de base de leurs résidants. Tout autour, on trouve des secteurs de villégiature et de tourisme, de même que des zones agricoles et agroforestières.

 \dec_87_04.jpg

 

 

Des habitats naturels remarquables

L'omniprésence de la forêt, qui couvre 76 % du paysage, et la profusion de plans et de cours d'eau créent une riche biodiversité, dont témoigne l'existence de plusieurs habitats fauniques. En raison de l'intérêt écologique, récréatif et économique qu'ils représentent, il importe de mieux protéger ces milieux naturels, en particulier :

  • les aires de confinement du cerf de Virginie;
  • les héronnières;
  • les aires de concentration d'oiseaux aquatiques;
  • les refuges d'oiseaux migrateurs;
  • l'habitat du rat musqué;
  • les frayères en eaux calmes.

 

\dec_87_05.jpg


Carte routière et touristique de la MRC d'Argenteuil

Recherche

Carte routière et touristique de la MRC d'Argenteuil

Les municipalités constituantes de la MRC d'Argenteuil