#

Foresterie

Conservation, aménagement et exploitation

La foresterie représente un secteur d’activité essentiel au développement et au maintien de la communauté rurale de la MRC d’Argenteuil. Sur le territoire, c’est dans la partie septentrionale (plus au nord) qu’elle est davantage exploitée.

La majeure partie de la forêt du territoire d’Argenteuil est de tenure privée (91,5 %). Sa superficie est couverte à 80 % d’arbres de classes d’âge de 30, 50 et 70 ans, ce qui en fait une forêt relativement jeune. Elle est composée à près de 75 % d’essences feuillues, dont principalement :

Reconnue pour offrir des paysages splendides, la forêt d’Argenteuil est également un moteur de développement économique de grande importance.

Informations utiles

Abattage d'arbres

En plus du règlement régional de la MRC d’Argenteuil, de nombreuses instances règlementent l’abattage d’arbres sur les propriétés privées.

Nécessité d’obtenir un certificat d’autorisation

Selon l’article 11.1 du règlement régional de la MRC d’Argenteuil, l’obtention d’un certificat d’autorisation est nécessaire dans les cas suivants :

  • Pour toute coupe commerciale dont les travaux visent une superficie supérieure ou égale à 2 hectares, par propriété, par année.
  • Pour tout déboisement.
  • Pour toute coupe d’un ou de plusieurs arbres effectuée dans le cadre de travaux visant l’aménagement ou l’agrandissement d’une construction, et ce, pour tout type d’usage (résidentiel, commercial, industriel, institutionnel, etc.), ou à des fins de développement de projets domiciliaires – à moins que celle-ci soit intégrée à une demande de permis de construction.

Règlements municipaux

Chaque municipalité locale règlemente l’abattage d’arbres à des fins privées et en milieu urbain. Comme ces règlements peuvent avoir une incidence sur les travaux qu’une personne souhaite entreprendre, la MRC d’Argenteuil recommande, en premier lieu, de communiquer avec l’inspecteur de la municipalité concernée.

Règlements municipaux :

• Restrictions en matière d’usage forestier
• Protection du milieu hydrique
• Circulation routière lors du transport
• Etc.

Règlements provinciaux

Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), dont :

Ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques, dont :

Gestion des forêts publiques

La Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier, en vigueur depuis le 1er avril 2013, a apporté de nombreux changements en matière de gouvernance des forêts.

Notamment, le ministre a repris à sa charge les responsabilités de la planification forestière intégrée et la réalisation des activités d’aménagement forestier sur le territoire forestier du domaine de l’État. Il compte sur les MRC pour le soutenir dans la mise en place d’un processus de concertation régionale et locale.

Consultez la carte des terres publiques du territoire de la MRC d’Argenteuil

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) offre la possibilité de participer à un tirage au sort pour l’attribution de terrains de villégiature situés sur les terres du domaine de l’État. Ces terrains, qui se trouvent dans des secteurs convoités, ont habituellement une superficie de 4 000 m2 et sont en majorité riverains, boisés et accessibles par voie terrestre, sauf exception.

Tous les travaux forestiers exercés sur les Terres du domaine de l’État passent par un processus de consultation publique.

Voyez les consultations publiques en cours pour la région des Laurentides

Aménagement durable des forêts

Pour offrir aux générations d’aujourd’hui et de demain tous les avantages environnementaux, économiques et sociaux qui découlent de nos forêts, le gouvernement du Québec a développé un modèle de gestion des forêts publiques. L’aménagement durable des forêts vise donc à maintenir ou améliorer la santé à long terme des écosystèmes forestiers. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs s’est ainsi doté d’une stratégie, laquelle est à la base de toutes ses politiques et actions.

Mise en valeur du milieu forestier (programmes d'aide)

Afin de favoriser et d’encourager la mise en valeur des terres forestières privées, le gouvernement du Québec a mis en place de nombreux programmes d’aide au bénéfice des propriétaires de boisés.

Voici les deux principaux programmes d’aide financière gouvernementale :

Bandes riveraines

D’une largeur minimale de 10 à 15 mètres entre le milieu aquatique et le milieu terrestre, la bande riveraine est essentielle pour protéger les habitats et la faune aquatique et terrestre. La construction d’habitations et les activités forestières et agricoles peuvent détruire les écosystèmes aquatiques (lacs et rivières) ou compromettre fortement leur pérennité.

Les largeurs minimales de bandes riveraines à respecter sont définies dans les règlements de zonage local de chaque municipalité.

 

Renseignements

Annabelle Marceau, technicienne en foresterie
amarceau@argenteuil.qc.ca | 450 562-2474, poste 2331

facebooklinkedinyoutubearrow-downarrow-rightcalendarcloselinermenusearchbikebooksbuscarrothousemappeoplerecycleschemawifi